Category

Voyages et tourisme

colonie-de-vacances
5 0

Pourquoi inscrire son enfant de 11 ans à une colonie de vacances scientifique ?

Voyages et tourisme

Colo artistique, culturelle, de découverte, linguistique, etc., il existe toute une liste de colonies de vacances dédiées aux tout-petits. Néanmoins, il ne faut pas opter pour n’importe laquelle pour son enfant, mais plutôt pour celle qui s’adapte le plus à son âge. Pour les bambins de 11 ans, par exemple, la colo scientifique constitue une excellente alternative. Les raisons de se tourner vers ce type de séjour peuvent en effet être nombreuses. Le point dans les lignes qui suivent.

 

Pour vivre des expériences inédites

 

Une colonie de vacances 11 ans  scientifique est avantageuse pour tout enfant de cet âge sur bien des points. Tout d’abord, ce type de séjour à thème lui permet de vivre de nombreuses expériences scientifiques bien captivantes. Grâce à cela, il aura l’opportunité de mieux comprendre son environnement dans son ensemble. C’est justement pour cela que cette colo est considérée comme un séjour ludique parfaitement adapté aux tout-petits en attente de nouvelles expériences des sciences par plus d’un. Ainsi, si ceux-ci adorent faire des expériences chez eux afin de comprendre le fonctionnement de leur environnement, c’est l’occasion ou jamais pour eux de découvrir et de comprendre d’une manière beaucoup plus amusante les lois de la nature et tous ses mystères. En d’autres termes, ils vont pouvoir apprendre tout en se divertissant avec leurs camarades.

 

Tout un lot d’activités fun à découvrir

 

Si de plus en plus de parents optent pour une colo scientifique lorsqu’il s’agit de choisir la bonne colonie de vacances 11 ans pour leurs enfants, c’est surtout aussi en raison des diverses activités qui y sont proposées. En fait, un tel séjour est généralement axé sur la découverte d’activités scientifiques, mais pas que. Il permet de même aux plus jeunes de pratiquer des activités fun. Il faut savoir que ces dernières ne sont pas seulement faites pour s’amuser. Elles sont également éducatives, car elles font souvent appel à l’esprit scientifique, au bricolage, à la manipulation et à l’inventivité. Ainsi, les tout-petits peuvent, par exemple, réaliser une expérience de physique et de chimie, fabriquer une fusée à eau, apprendre à se servir de l’énergie solaire, en savoir davantage sur la robotique, etc.

 

Des activités annexes pour encore plus de plaisir

 

Le meilleur avec une colonie de vacances 11 ans scientifique, c’est qu’il y a aussi toujours des activités annexes en réserve, à part celles liées à la science. Ainsi, le reste du temps qui n’est pas consacré aux activités et expériences scientifiques servira à pratiquer des activités et profiter d’animations annexes offertes quotidiennement. Chaque bambin pourra alors pratiquer toutes les activités qui lui passent par la tête outre celles scientifiques, comme le trampoline, le cirque, les jeux de société, la randonnée animée, etc. Certains organismes proposent même des veillées à thème organisées chaque soir. Les tout-petits auront de ce fait l’occasion de terminer leur journée en beauté. En somme, ces derniers ne risqueront en aucun cas de s’ennuyer tout au long de leur séjour. Ils rentreront d’ailleurs la tête bien pleine, de quoi raconter à leurs parents.

127 0

La culture de l’Indonésie au centre de son périple en Asie

Voyages et tourisme

Lorsqu’on voyage en Indonésie, on se concentre souvent sur ses belles plages que l’on oublie ses autres atouts. Car oui, ce vaste archipel n’est pas seulement fait de sables blancs et d’eau turquoise. Cette contrée a d’autres points d’intérêt à faire valoir, si ce n’est que pour citer sa culture. Pour votre prochain circuit, orientez-le donc vers celle-ci.

Se concentre sur l’art de l’Indonésie lors de son voyage au pays

Tout pays a un art qui fait qu’il soit différent des autres territoires du monde. Et l’Indonésie a aussi, de ce côté, les traits qui le définissent. Tout au long de votre séjour, vous entendrez sûrement parler du célèbre wayang kulit ou théâtre d’ombres de marionnettes. Il s’agit d’un spectacle traditionnel et populaire dans les îles de Bali et de Java. En 2008, ce théâtre a été inscrit par l’UNESCO sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Le temps de votre virée dans ces deux îles, assistez donc à cette représentation pas comme les autres. Par ailleurs, en Indonésie, on aime bien aussi danser. Les multiples académies de danse en sont la preuve tangible de cela. Si vous passez du côté de Kalimantan, vous pourrez assister à la danse mandau. En guise de souvenirs, ne manquez pas de rapporter les œuvres artisanales faisant la réputation du pays.

En apprendre davantage sur la cuisine de cette contrée d’Asie

Comment parler de la culture de l’Indonésie sans faire mention de sa cuisine. Celle-ci est à l’égale de la richesse de ses terres et aussi de ses groupes ethniques. Lors de votre périple au pays, vous remarquerez vite que le riz et les nouilles constituent les ingrédients de base de la majorité de leurs plats. Aussi, la gastronomie indonésienne use beaucoup des produits de la mer, des tubercules locaux et de viande. On utilise également beaucoup d’épices. Ici, vous aurez sûrement l’occasion d’essayer l’incontournable nasi goreng durant votre circuit Indonésie culturel. Il n’y a pas plus indonésien comme plat que celui-ci. Il se compose de riz frit, de morceaux de poulets, de légumes et d’un œuf brouillé. On recouvre ensuite le tout d’oignons frits. Attendez-vous à une véritable explosion de saveurs, et ce, rien qu’à la première bouchée.

Prendre connaissance des règles de bonnes manières à table de l’Indonésie

Pour montrer un grand respect à vos hôtes, prenez au préalable compte des règles de bonnes manières à table d’Indonésie. Les habitants de cette contrée mangent rarement à table. Ils préfèrent s’asseoir sur un tapis dans le salon. Donc, ne soyez pas surpris et adoptez cette nouvelle façon de manger. Nombre d’Indonésiens ont l’habitude de manger avec les doigts. Vous pouvez très bien vous y mettre aussi durant votre Circuit indonesie culturel. Lorsque vous mangez, n’utilisez jamais la main gauche. On la considère ici comme impure. Si vous êtes gaucher, n’hésitez surtout pas à demander une fourchette. Si vous êtes convié dans une famille indonésienne, ne soyez pas surpris si vous êtes le seul à manger. Ceci est une manière de montrer que vous êtes un invité de marque pour eux.

 

Ouzbékistan
88 0

L’Ouzbékistan, un haut lieu du trek et de randonnées réussies

Voyages et tourisme

L’Ouzbékistan est un pays chargé d’histoire. Un trek dans cette région de l’Asie centrale vous permettra de faire un voyage dans le temps. Vous allez suivre la route de la soie. Un séjour sportif vous amène à découvrir d’antiques citadelles. Toutefois, c’est aussi le meilleur moyen pour aller à la rencontre des locaux.

L’Ouzbékistan, un véritable paradis pour les randonneurs et les trekkeurs

Une majeure partie du pays est constituée par une plaine aride. Le désert de Kizil Kum est localisé à l’ouest de l’Ouzbékistan. Il couvre une grande superficie de son territoire. Il est l’un des déserts les plus étendus de l’Asie centrale. Celui de Karakoum se trouvant au sud-ouest traverse également l’Ouzbékistan. Dans cette région, des bassins et des oasis façonnent le paysage. Les trois quarts du pays sont formés par des plaines et des plateaux steppiques. L’altitude oscille entre quelques dizaines à quelques centaines de mètres. Concernant le climat, sachez qu’on peut faire des treks en Ouzbékistan pendant toute l’année.

Toutefois, il faudra éviter les hivers glaciaux et les étés caniculaires. C’est pendant le printemps (avril-mai) et l’automne (septembre-octobre) que vous devez programmer votre séjour. Pendant ces deux saisons, le ciel est dégagé. Les températures sont fraîches en soirée, mais agréables le jour.

Un trek en Ouzbékistan pour découvrir l’histoire de l’Asie centrale

Pour faire un trek en parcourant la route de la soie, il vous faut en moyenne 20 jours. Au gré de votre périple, vous marcherez sur les traces des plus illustres conquérants tels qu’Alexandre le Grand et Gengis Khan. Au fil des jours, vous découvrirez une grande variété de paysages. La traversée de la vallée de Fergana laissera des marques dans vos souvenirs.

Cependant, le trajet entre le désert du Kyzylkoum et les contreforts du Pamir nécessitera un effort de votre part. Vos vacances ouzbekistan seront ponctuées par des haltes dans des villes chargées d’histoire. La première pause se fera à Khiva. C’est une cité musée. Vous ressentirez l’ambiance des Mille et une Nuits pendant vos balades. Puis, un peu plus loin dans votre périple, vous allez traverser des oasis comme Boukhara et Samarcande. Ce sera un moment de rencontre avec les Ouzbeks.

Un trek vers Samarcande, pour des rencontres avec les peuples nomades

En 10 jours de trek, vous découvrirez le massif du Pamir Altaï. Les sommets se trouvent à plus de 5 000 mètres d’altitude. Les parois y sont abruptes et sont ornées de glaciers suspendus. Les haltes près des lacs seront un moment de pur bonheur. La beauté de ces lieux est à couper le souffle. Sur ce parcours, vous traverserez des villages et des campements de nomades. Vos vacances ouzbekistan seront un instant d’échange et de découverte.

À noter qu’un guide de montagne est nécessaire pour effectuer ce trek. Puis, l’arrivée à Samarcande sera le point d’orgue de votre périple. Le passé musulman de cette ville a laissé des traces. Les mausolées, coupoles et minarets qui sont disséminés à travers toute la cité, sont les témoins de l’histoire de cette région. Cet itinéraire vous permettra de combiner la découverte des merveilles urbaines et la rencontre des peuples nomades.

133 0

Séjour au Chili : 3 endroits sublimes à visiter dans le pays

Voyages et tourisme

Le Chili est un étroit couloir de terre qui s’étend sur plus de 6 000 kilomètres le long de la côte ouest de l’Amérique du Sud. Le pays est réputé pour ses paysages aux multiples facettes, allant du désert à la glace en passant par des parcs naturels remarquables et des villes dynamiques. Comme vous ne pourrez pas explorer le pays en un seul voyage, ce billet vous invite à découvrir 3 des endroits les plus sublimes à privilégier lors de votre séjour au Chili.

Explorer la ville de San Pedro de Atacama et ses alentours

Il est inconcevable de parler des plus beaux endroits à visiter lors d’un voyage avec Prestige Voyages Chili sans citer la célèbre ville de San Pedro de Atacama. Située sur un haut plateau aride dans les Andes, au nord-est du pays, elle est réputée pour le paysage remarquable qui l’entoure. La visite de cet ancien village agricole établi dans une oasis du désert d’Atacama vous fera découvrir des sites exceptionnels. Il y par exemple les geysers d’El Tatio, les lagunes de Cejar et Ojos del Salar, le salar d’Atacama, des thermes, des pierres rouges, etc.

Le point d’orgue de la visite de la destination est sans conteste la Vallée de la Lune (El Valle de la Luna). L’exploration des lieux vous donnera vraiment le sentiment d’être sur une autre planète. Non loin de là se trouve la Vallée de Mars (El Valle de Marte). Souvent traduit en français à tort par Vallée de la Mort, ce site vous impressionnera pour son paysage unique et désert.

Explorer l’île de Chiloé

L’île de Chiloé est un autre endroit plein de charme qui vaut largement la découverte au cours de votre séjour au Chili. Située dans le sud du pays, dans la région des Lacs, elle est la deuxième plus grande île d’Amérique latine après la Terre de Feu. Chiloé est connue pour sa nature luxuriante, pour ses villages de pêcheurs ainsi que pour ses maisons et églises en bois de toutes couleurs.

Si vous avez envie de profiter de belles journées au calme et loin des bruits des grandes villes, un séjour sur cette île côtière du Chili répondra à vos envies. Préservée de la civilisation moderne, elle vous séduira pour son authenticité et l’ambiance paisible qui y règne. Lors de votre escapade sur l’île de Chiloé, laissez-vous tenter par une promenade à vélo ou à pied pour découvrir ses principaux attraits. Parmi les sites intéressants à visiter sur l’île, on peut citer le parc national de Chiloé et sa forêt de tepual et la réserve de manchots Pingüinera de Puñihuil.

Profiter d’un séjour de détente à Iquique

Afin d’apporter une touche de détente et de divertissement à votre escapade au Chili, ne manquez pas de faire un passage à Iquique. Située au nord du pays, elle appartient à la province d’Iquique, dans la région de Tarapacá.

Iquique est une destination balnéaire qui attire les voyageurs pour ses belles plages de sable fin et ses eaux azur se prêtant à une multitude d’activités nautiques, en particulier le surf. Vous y trouverez de nombreux spots de surf vous permettant de chevaucher de belles vagues. À l’intérieur des terres, les hautes dunes qui dominent la ville sont propices pour la pratique du sandboard.

283 0

Séjour au Brésil : découvrir 3 des plus beaux musées du pays

Voyages et tourisme

Partir à la découverte du patrimoine culturel brésilien pourrait être l’une des motivations de votre prochain voyage dans l’éternel pays d’avenir. Il y a en effet, tant à découvrir sur place dans ce domaine que les passionnés auront un éventail de choix assez large de sites à visiter. Parmi les plus grandes attractions culturelles du pays, on a bien sûr les musées. Ces lieux d’exception abritent des trésors qui valent le détour. On dénombre beaucoup de beaux musées au Brésil. En voici trois des plus incontournables.

Fortaleza de Santa Cruz da Barra

La Fortaleza de Santa Cruz da Barra est en fait un site historique qui représente un des musées les plus beaux du Brésil. Localisé dans la fameuse baie de Guanabara, ce fort, avec le fort Tamandaré da Laje et celui de Sao Joao, a été la principale structure défensive de la baie, mais aussi du port de Rio de Janeiro, ainsi que de la ville du même nom.

Il a notamment tenu ce rôle important pendant la période de l’Empire du Brésil et celle du Brésil Colonial. Par ailleurs, les visiteurs qui viennent la découvrir lors d’un voyage au Brésil sous le thème de la culture pourront y admirer son architecture singulière et imposante. La vue imprenable sur la baie de Guanabara constitue également un attrait non négligeable de l’endroit.

Oficina Ceramica Francisco Brennand

Francisco Brennand, un célèbre artiste plasticien issu d’une famille d’immigrants irlandais, propose notamment de belles œuvres en termes de sculptures, de céramiques, et aussi de tableaux. L’Oficina Ceramica Francisco Brennand où se situe son atelier fait également office de musée où les visiteurs pourront admirer quelques-unes de ses œuvres. Le céramiste brésilien y expose par la même occasion les produits de sa propre ligne de carreaux.

D’autre part, les visiteurs du musée auront le plaisir de découvrir tout autour de l’Oficina Ceramica Francisco Brennand, un magnifique parc situé sur une parcelle de la forêt tropicale atlantique. Au sein du fameux parc, ils admireront toute sorte de curiosités comme des bustes contorsionnés ainsi que des arcades mauresques, et enfin des temples.

Museu de Congonhas

Pour un séjour culturel au Brésil, il ne faudrait absolument pas rater l’occasion de passer par le Museu de Congonhas. Véritable haut lieu de la culture brésilienne, on y retrouve de belles expositions sur le thème de l’histoire de la ville et aussi du patrimoine architectural, mais également religieux du pays. Le musée Congonhas met en valeur les œuvres de plusieurs artistes locales pour promouvoir le savoir-faire artistique brésilien.

Durant cet été 2019 par exemple, l’artiste originaire de Belo Horizonte, Ricardo Carvao Levy, a été mis à l’honneur au Museu de Congonhas. Il est surtout connu pour ses sculptures en acier qui sont éparpillées un peu partout dans le pays, dans des parcs, des jardins et autres places publiques. Les œuvres en question sont tout à fait exceptionnelles et expriment une certaine interaction avec la végétation du Museu de Congonhas.

293 0

Vacances de Noël en Australie : 3 activités incontournables à faire

Voyages et tourisme

Dans le cas général, le pays des kangourous est une destination de voyage qui peut très bien se visiter à longueur d’année. Si vous envisagez de passer vos prochaines vacances de Noël en Australie, vous profiterez alors de la saison estivale contrairement à l’hiver dans l’hémisphère nord. Il ne faut pas oublier que l’île-continent se trouve dans la partie sud de l’hémisphère où les saisons sont inversées. D’ailleurs, c’est l’une des meilleures périodes à privilégier pour séjourner sur le territoire australien. Justement, voici quelques idées d’activités immanquables à faire pendant l’été en Australie.

Passer par les remarquables marchés de Noël des villes australiennes

Au premier abord, il peut être assez déroutant pour les Européens de passer les vacances de Noël au sein d’une destination tropicale sans le froid et la neige. C’est notamment le cas d’un voyage sur le territoire australien en plein été austral en décembre durant les festivités de Noël. Mais lors de votre séjour en Australie, vous aurez quand même l’opportunité de ressentir la magie de Noël dans ses principales villes.

En effet, leurs marchés de Noël sont justement incontournables qui vous permettront de vous imprégner et surtout de profiter des festivités de Noël. À Sydney par exemple, ne ratez surtout pas le vieux quartier The Rocks du côté de George Street pour son remarquable marché de Noël. Si vous passez par Melbourne, plusieurs marchés de Noël sont à explorer à l’instar de Blender Lane Artist Maker (BLAM) qui se trouve désormais dans les Docklands.

Essayer le fameux barbecue australien à la plage à Noël

Contrairement au célèbre repas traditionnel de Noël en Europe, les choses se passent bien sûr autrement en Australie. En effet, il est à rappeler que les vacances de Noël au pays des kangourous correspondent à la saison estivale. Au lieu de partager le repas de Noël le 25 décembre à la maison, les Australiens se dirigent par contre vers les parcs et jardins. Mais plus particulièrement vers les plages pour généralement pique-niquer.

C’est alors une occasion pour s’adonner au fameux barbecue australien composé essentiellement de grillade de fruits de mer. Si vous souhaitez pour une fois vivre un Noël différemment, passer vos vacances en été sur le territoire australien vous permettra d’assister, mais surtout d’essayer le célèbre barbecue australien.

Profiter du soleil et des plaisirs balnéaires pendant les vacances de Noël en Australie

Comme évoquée auparavant, la saison estivale sur le territoire australien correspond à l’hiver dans l’hémisphère nord. Si vous désirez fuir le froid et la neige, l’Australie est alors une destination de choix à considérer. Ainsi, vous aurez bien évidemment l’occasion de profiter pleinement du soleil, mais aussi des plaisirs balnéaires.

Qui plus est, vous aurez l’embarras du choix des destinations côtières à définir comme votre point de chute pendant les vacances de Noël sur la partie continentale. Sans oublier non plus les nombreuses îles australiennes à prendre en compte du côté de la célèbre Grande Barrière de corail par exemple. Assurément, vous vivrez des festivités de Noël bien différentes entre des plages de rêve pour bronzer ou pratiquer diverses activités nautiques incontournables telles que la plongée sous-marine et le snorkeling en Australie.

281 0

Que faut-il savoir sur la colonie de vacances ?

Voyages et tourisme

Les colonies de vacances sont des accueils collectifs avec hébergement des jeunes âgés de 4 à 17 ans. Elles consistent à la mise en œuvre d’une pédagogie favorisant l’apprentissage de la socialisation, l’initiative, la créativité, la prise de responsabilités et le développement de l’autonomie.

Les colonies de vacances : qu’est-ce que c’est au juste ?

La colonie de vacances 6 ans se divisent en catégories. Il existe divers types de ce genre de voyage qui varie selon l’âge des enfants, la durée, le type d’activité et le degré d’autonomie des participants. On peut citer les séjours fixes qui se déroulent dans une maison en dur ou sous une tente, les séjours à thème ou multi-activités ayant pour objectifs l’épanouissement, la détente, les loisirs, l’aventure et la découverte. On a aussi les séjours linguistiques qui visent à apprendre aux enfants une langue étrangère. En outre, il y a également les séjours itinérants et les séjours à l’étranger. Les séjours itinérants sont un voyage d’une semaine dans un lieu éloigné de la ville où les enfants peuvent découvrir de nouveaux paysages comme la montagne, les milieux campagnards, la forêt,…

Les voyages à l’étranger par contre sortent du territoire et même du continent. La destination est dans un autre pays à des milliers de kilomètres. Le séjour est également une semaine en comptant ou non le séjour du trajet.

Les animations et les activités dans une colonie de vacances

Les colonies de vacances riment avec jeu, loisir et divertissement. Les enfants suivent un programme d’activité bien précis lors du séjour de colonie de vacances. Le type d’activité dépend de la catégorie ou de formule de colonie de vacances choisi par les parents. Pour ceux qui ont choisi de participer à une colonie de vacances sportive par exemple bénéficie d’un séjour très animé en sport individuel et collectif. Les activités journalières durant ce séjour sont concentrées par la pratique sportive et physique. Les enfants peuvent apprendre et s’amuser aux différents sports comme le football, le basketball, le tennis, la natation, le handball, le volley Ball, le ski voire même le gymnastique.

C’est le même principe pour les colonies de vacances de catégorie nature et environnement. Les enfants pourront découvrir les faunes et les flores, les paysages naturels et les milieux naturels conservés et sauvegardés comme les zones protégées, les parcs zoologiques,…

Accompagnement et apprentissage pédagogiques en colonie de vacances

En colonies de vacances, les enfants sont toujours très bien accompagnés pendant tout le voyage. Les accompagnateurs offrent des services d’encadrement à plein temps durant ce séjour. Ils assureront la sécurité, l’apprentissage et l’encadrement des participants de la colonie de vacances durant une semaine. Ce dernier supervise aussi l’organisation de tous les séjours comme savoir si les enfants ont pris leur petit déjeuner, est-ce qu’ils ont effectué leurs taches journalières,…

Les accompagnateurs jouent également le rôle d’animateur lors du séjour. Ils organisent des jeux de société; et des animations d’ambiance festive pour divertir en mieux les enfants durant le séjour.

310 0

Les randonnées cyclistes dans le Vercors

Voyages et tourisme

À cheval sur la Dôme et l’Isère, cet immense espace naturel est particulièrement adapté à la pratique du vélo, avec une variété de circuits pour tous niveaux, même si, ici, sont privilégiés les cheminements sur les plateaux, pour une longue excursion de 133 Km, idéale le temps d’un week-end.

De Villard-de-Lans à la Chapelle-en-Vercors

L’accès à la citadelle de pierre de Villard-De-Lans, longtemps restée isolée, a nécessité de titanesques travaux routiers à partir du 19ème siècle, multipliant lacets, tunnels et corniches acrobatiques. De 1920 à 1951, un tramway y grimpait même lentement à partir de Grenoble. Le périmètre du massif est baigné par le Drac, la Drôme et l’Isère. À 1050m d’altitude, la halte de Villard-de-Lans se complait dans son cirque ensoleillé, au pied de la Grande Moucherolle (2 284 m). On plonge dans les sombres et spectaculaires gorges de la Bourne, bordées de falaises vertigineuses. II faut un peu s’employer pour parvenir sur le rebord du plateau de Saint-Julien, constellé de prairies fleuries. Les hauteurs environnantes sont couvertes d’imposantes forêts de feuillus et de résineux. Des pierres fichées dans le sol délimitent le plus souvent les exploitations agricoles. Passant devant l’entrée du récent tunnel des Grands Goulets, qui dessert la plaine du Royans, on rejoint La Chapelle-en-Vercors, haut-lieu du maquis de la Résistance. Rasé par l’occupant, le bourg a été entièrement reconstruit.

De la Chapelle-En-Vercors au col de Rousset à vélo

Pédalant plein sud, on déniche la surface calcaire tourmentée de la région, truffée de plus de 3000 gouffres, où on y trouve la grotte de la Draye Blanche. Légèrement surélevé, Vassieux-en-Vercors a lui également subi en 1944 un lourd tribut, rappelé dans son mémorial. Tout en bois, un musée de la préhistoire expose les techniques d’un atelier local de taille de silex. Avec une pente raisonnable de 3,5 % de moyenne, on aborde le col de Saint-Alexis (1 222 m), suivi sans formalité, quelques hectomètres plus haut, par le col de Rousset (1 254 m). Au sommet, franchissez le tunnel pour contempler le point de vue sur le versant méditerranéen du Diois, où sont accrochées les plantations viticoles de la pétillante clairette. Méfiez-vous toutefois du fréquent et fort contraste thermique régnant aux 2 extrémités de la galerie.

À voir obligatoirement… La grotte de la Draye Blanche, à la Chapelle-en-Vercors

Un savant jeu de travail des luminosités dévoile des milliers de stalactites. En surface, l’espace paléontologique met en exergue les 15000 ossements d’une quarantaine de sortes animales trouvés sur place, avec des représentations grandeur nature.

Du col de Rousset à la Balme-De-Rencurel

Lors de la longue glissade à vélo ou vélo-électrique, au fil de la Vernaison, on longe le sanctuaire naturel des Hauts-Plateaux (17 000 ha), royaume des chamois, des bouquetins, des lagopèdes, des marmottes et des tétras-lyres. Cet univers est souligné par les silhouettes caractéristiques du mont Aiguille et du Grand Veymont (2 341 m), point culminant du massif. Dans la cuvette, la grotte de la Luire forme la plus importante résurgence vauclusienne connue dans le monde, avec un réseau de plus d’une cinquantaine de Km de galeries. À Saint-Agnan, on prolonge l’aventure, en permanence au contact du cours d’eau, sur une modeste chaussée que voisinent d’insondables scialets. Les multiples sentiers muletiers croisés évoquent l’épopée des transhumances de cette terre d’élevage. Puis, une légère dénivellation se hisse le long du torrent du Buyeche. Une chaussée de faux plat continue après Saint Julien, avant une dégringolade par six épingles prononcées, pour rejoindre La Balme-de-Rencurel.

À voir obligatoirement… Le musée de la résistance, à Vassieux-en-Vercors

Dès 1940, des centaines de résistants affluent sur ce plateau pour constituer un important maquis. Sons, objets et images permettent de ressentir et de comprendre l’atmosphère de l’époque. À compléter avec le mémorial de la nécropole, tout proches.

De la Balme-De-Rencurel à Autrans

On aborde un nouveau passage dans le canyon de la Bourne, aux falaise friables, mais, cette fois-ci, on tourne à gauche aux Jarrands, pour rejoindre, par les gorges boisées du Méaudret, des plateaux familiers de générations de skieurs de fond. On remarque les toits en lauzes du bourg rural et forestier de Méaudre, le long d’une futaie d’épicéas, où se trouve le surprenant Trou qui souffle. Au printemps, le tapis floral multicolore est bercé par le chant des ruisseaux et les clarines des fermes et chalets traditionnels s’égrènent en direction de l’église de style architectural roman d’Autrans, domaine de la Foulée blanche, qui draine chaque hiver des milliers de sportifs. Ce point de vue grandiose est ceinturé, au nord, par les sommets de la Buffe et de la Sure, à l’ouest, par le signal de Nave et le bec de l’Orient… Puis, à l’est, par Plénouze, la Moliere et Charande. Le climat et la nature préservée favorisent l’éclosion de plus de 1800 sortes végétales, parmi lesquelles la gentiane et l’edelweiss, ou aussi le lys martagon.

À voir obligatoirement… Les grottes de Choranche

Surplombant les gorges de la Bourne, une modeste chaussée mène à un point de vue d’exception. Une féerie de concrétions variées ornant des salles phénoménales avec des cascades, un lac souterrain et les protées, étranges amphibiens sortis de la nuit des temps.

D’Autrans à Villard-De-Lans

A travers les sapinières, on aborde ainsi le col de la Croix-Perrin (1 222 m) par son versant le plus aisé (3,1 % de moyenne). Une courte descente à vélo conduit à la halte de Lans-en-Vercors, au pied des contreforts du Moucherotte (1 901 m) et du pic Saint-Michel (1 966 m). Le parcours se faufile ainsi dans la plaine et les combes, en traversant des bourgs pittoresques (aux frontons des toitures en d’oiseau), à proximité du château de plaisance des Girards. Ayant zigzagué sous les résidences de La Côte 2000, un dernier détour nous donne la possibilité de visiter le bourg montagnard pittoresque de Corrençon, perdu au fond de sa cuvette enchanteresse. Après un résumé des splendeurs rencontrées au cours du circuit à la maison du patrimoine de Villard-de-Lans, il sera temps de savourer des ravioles ou une fondue bien méritée.

chauffeur guide a madagascar
360 0

Chauffeur guide à Madagascar

Voyages et tourisme

Basée à Antananarivo, Madagascar by car est une agence spécialisée pour la location de véhicule de luxe accompagnée par des chauffeurs guides. Nous sommes une agence ayant beaucoup d’expérience de plus de 15 ans en matière de transport touristique. Lors de votre arrivée à l’aéroport jusqu’à la fin de votre séjour, vous serez touchés par l’accueil affectueux, le sourire, le savoir-faire et la disponibilité de notre personnel. Vous pouvez découvrir la grande île : le Sud, l’Est et l’Ouest. Les plus beaux sites naturels de Madagascar font partie de nos itinéraires : le canyon d’Isalo, Nosy Be, le Parc national de Ranomafana, … En effet, Madagascar est un pays qu’on ne se lasse pas de découvrir : une diversité d’écosystèmes, depuis les grandes forêts de l’Est, en passant par les rizières en terrasses des Hautes Terres jusqu’au paysage africain du Sud. Nos véhicules sont très bien entretenus et nos chauffeurs conduisent avec prudence. Vous vous arrêtez quand vous le décidez, pour profiter pleinement des fabuleux paysages traversés !

Pourquoi choisir un chauffeur guide à Madagascar ?

Madagascar by car met à votre disposition un chauffeur guide à Madagascar attentionné et qui connait parfaitement les curiosités à visiter, les guides locaux, les bons hôtels et restaurants. Ainsi, il connaît le pays, les conditions de circulation ainsi que les habitudes locales. Lorsque vous l’avez bien choisi, vous êtes dans des relations personnalisées et privilégiées. Vous êtes sécurisé(s) car il ne vous mènera pas là où ce n’est pas rassurant pour lui-même. Vous êtes libre(s) de fixer les grandes lignes de votre séjour et de son rythme. C’est vous qui déterminez votre itinéraire, les arrêts, les visites, …(en ville comme sur les routes). Après la confirmation de votre engagement, vous recevrez d’abord un contrat-projet dans lequel vous fixerez vos souhaits en termes de destination(s).

voyage en indonesie
356 0

Évasion gastronomique en Indonésie : 3 plats traditionnels à goûter

Voyages et tourisme

Comme dans la plupart des pays d’Asie, l’Indonésie possède une cuisine traditionnelle riche et succulente. Elle constitue une destination de choix pour profiter d’un fabuleux séjour culinaire. À la fois épicée et colorée, la gastronomie indonésienne ne manquera pas de ravir vos papilles. Comme vous n’aurez peut-être pas l’occasion de déguster toutes les spécialités culinaires du pays, voici une sélection de 3 plats traditionnels à goûter absolument lors de votre séjour en Indonésie.

Le Nasi Goreng, le plat national à savourer lors d’un voyage en Indonésie

Le Nasi Goreng, dont le nom signifie riz frit, est l’une des spécialités culinaires à goûter à tout prix lors de votre voyage en Indonésie dans le cadre d’un voyage culinaire. Comme son nom le laisse entendre, cette succulente recette se base sur du riz frit. Plat national indonésien, il se décline en différentes versions suivant l’île ou la ville dans laquelle vous le consommer. Néanmoins, il existe certains aliments qui sont incontournables pour sa préparation.
Ainsi, dans sa version traditionnelle et la plus classique, un nasi goreng est composé de riz frit avec de l’ail, des échalotes et du kecak manis qui est une sauce soja sucrée. Selon les envies et les goûts de chacun, on peut trouver dans la recette de la viande, du poisson, de l’œuf ou encore des crevettes. Le plat est assez simple, mais procure un véritable régal pour les papilles.

Le Babi Guling, une spécialité culinaire populaire de Bali

En plus d’être riche et savoureuse, la cuisine indonésienne est également très variée. Elle peut être différente d’une île à une autre. Ainsi, si vous vous trouvez sur la belle île touristique de Bali, ne manquez pas de goûter à l’une de ses spécialités culinaires les plus populaires, à savoir le babi guling. Il s’agit d’un plat succulent à base de porc rôti. Pour la préparation, le cochon est farci de gingembre, d’ail et de nombreuses épices. On le met ensuite à rôtir à la broche jusqu’à l’obtention d’une peau couleur caramel.
Les Balinais consomment cette viande délicieuse pendant la journée. Vous aurez donc des difficultés à en trouver si vous souhaitez la déguster le soir. Afin de savourer un authentique babi guling, choisissez de vous rendre dans un warung qui est un petit restaurant familial traditionnel balinais et qui est parfois rattaché à la maison des propriétaires.

Le Rendang, un plat incontournable de Sumatra

Le bœuf rendang figure parmi les spécialités culinaires à goûter à tout prix au cours de votre escapade en Indonésie. Ce sera sur l’île de Sumatra, en particulier dans sa province orientale, que vous aurez le plaisir de déguster ce plat délicieux. À la fois parfumé et savoureux, le bœuf rendang est par contre un peu long à préparer.
La recette est composée de morceaux de bœufs marinés dans diverses épices. Les ingrédients doivent être mijotés pendant près de deux heures avant d’être servis. Comme divers plats en sauce, cette spécialité culinaire que l’on peut également trouver aux Philippines et en Malaisie s’accompagne de riz blanc, de riz gluant ou encore de ketupat qui est une sorte de gâteau de riz pressé. Les locaux mangent généralement du bœuf rendang lors des festivités.

Close