Les tiques des chiens sont des microorganismes parasitaires de la famille des acariens. Elles se rapprochent ainsi des araignées du point de vue anatomique. Cependant, ces petits acariens mesurent à peine quelques millimètres. Les tiques des chiens présentent un côté dangereux en raison des maladies qu’elles peuvent transmettre à l’animal. Les maladies les plus connues sont la maladie de Lyme, la babésiose et l’ehrlichiose. Les chiens sont contaminés par les tiques principalement dans leur environnement.

Comment les chiens attrapent-ils les tiques ?

Il est essentiel de bien comprendre le mécanisme en place pour lutter efficacement contre les tiques des chiens. Vous devez donc vous demander où les chiens peuvent-ils attraper les tiques. Cerner le mode de vie des tiques permet de limiter au mieux leur développement. Tout d’abord, il est utile de savoir que les tiques se multiplient à des températures évoluant de 0°C à 20°C. Il est ainsi possible de rencontrer des tiques toute l’année dans certaines régions où la température reste globalement stable. La tique du chien reste au sol dans un premier temps avant de migrer sur les végétaux à la suite de la première pluie. Les chiens attrapent alors plus facilement ces parasites en explorant ou en scrutant leur environnement. En effet, c’est dans la nature de la race canine de renifler un peu partout.

Il y a donc de très fortes chances que les chiens attrapent les tiques puisque ces parasites peuvent se retrouver à des endroits insoupçonnés : dans les buissons, les haies, les hautes herbes, les forêts, les champs ou encore les jardins. Outre le sol, les tiques des chiens vivent dans un écosystème compris entre 15 cm et 1 m de hauteur.

Comprendre le processus d’infestation ou de contamination

Les tiques des chiens préfèrent principalement vivre selon un mécanisme de parasitisme au contact du chien. Cependant, elles se logent momentanément dans les végétaux en attendant de trouver un hôte plus adapté. Ainsi, la tique se laisse volontairement sur le chien lorsque l’animal passe à proximité. Les tiques se fixent aux poils dans un premier temps avant de s’y accrocher solidement.

Par nature, les tiques de chiens se prolifèrent un peu partout sur le corps de l’animal. Cependant, elles préfèrent se loger dans les zones sensibles où la peau est plus fine. Les parties à l’abri de la lumière sont également très appréciées par les tiques de chiens : aisselles, aine, dans le cou, autour des oreilles, autour des yeux et entre les doigts.

Le brossage régulier des poils de chiens favorise donc l’élimination de ces tiques en s’assurant de bien les inspecter. Les poils de chiens apprécient aussi le lavage fréquent.

Éliminer mécaniquement les tiques de chiens

Les tiques de chiens peuvent être éliminées mécaniquement ou manuellement. Le procédé le plus simple consiste à utiliser un tire-tique ou un crochet à tiques de dimension convenable. Il faut notamment l’ajuster à l’état d’engorgement de la tique. À titre d’illustration, le crochet à tiques à deux branches peut être facilement déniché chez votre vétérinaire habituel.

L’utilisation d’un crochet à tiques est relativement simple ; le crochet doit être glissé sur la peau afin de fixer les branches des deux côtés de la tique. Il faut ensuite retirer doucement la tique à l’aide du crochet.