L’électricité est une source d’énergie devenue vitale dans l’espace moderne mais aussi vitale soit-elle, elle peut être dangereuse ; c’est pourquoi tout travailleur dans ce domaine à proximité ou en contact direct avec l’électricité doit être  » accrédité NFC18-510  » : le travailleur doit avoir suivi une formation à la sécurité liée à l’électricité et avoir réussi les tests proposés à la fin de chaque session.

 

A la suite de cette formation, le formateur fournit une proposition d’accréditation en habilitation électrique certifiant la qualification du nouveau formé.

 

L’employeur valide et signe l’habilitation électrique du travailleur en fonction du poste et de la relation du travailleur avec l’électricité, différents grades ont été mis en place dans la formation :

 

  • En commençant par Le plus bas : B0 (pour un grade 0 de basse tension)
  • Puis B1, B2, BE, BS …
  • Jusqu’au plus élevé : H2 (pour un grade 2 de haute tension)

 

Toutes les accréditations sont valables pour une période de 3 ans qui peut être renouvelée automatiquement.

 

Les objectifs d’apprentissage de cette formation

Obtenir en toute sécurité une habilitation électrique, étiqueter et mettre hors tension des lignes et des équipements.

Transférer et libérer les habilitations électriques de manière conforme et remettre les lignes et l’équipement sous tension en toute sécurité. Le site https://habilitations-electrique.fr/ propose une formation complète sur le sujet.

Aperçu du cours

Le travail sur les lignes de transmission présente des risques uniques pour les monteurs de lignes et le personnel des services publics, mais il existe quelques directives générales pour travailler en toute sécurité qui ne doivent jamais être ignorées. Nous encourageons les travailleurs et les superviseurs à toujours suivre les meilleures pratiques pour assurer la sécurité de tous les travailleurs concernés.

 

Responsabilités de l’employé chargé de la supervision

Lorsque vous mettez correctement hors tension des éléments de l’infrastructure électrique, la norme exige qu’une personne soit responsable des lignes ou des équipements mis hors tension, ainsi que des déconnexions qui libèrent leur alimentation en énergie. Si un opérateur système (tel qu’un répartiteur) est responsable, les équipes de travail doivent désigner un membre qui sera chargé de la libération et des étapes de mise hors tension. Selon la norme de sécurité, l’employé chargé de la supervision doit prendre les précautions nécessaires pour protéger l’équipe des sources d’énergie directe et induite.

 

Cette personne doit exécuter des étapes spécifiques, dans un ordre précis…

 

Demande – Demandez à l’opérateur du système de mettre hors tension une section particulière de lignes ou d’équipement.

Ouvrir les interrupteurs – Identifiez et ouvrez tous les interrupteurs, cavaliers et autres sources électriques qui pourraient alimenter les lignes ou l’équipement sur lesquels vous allez travailler.

Verrouiller/étiqueter – Pour éviter que les interrupteurs ne se referment, verrouillez tous les interrupteurs qui pourraient alimenter les lignes ou l’équipement sur lesquels vous travaillez. Il faut également les étiqueter. Cette exigence s’applique aux dispositifs de commutation contrôlés manuellement, automatiquement ou à distance.

Contrôle – Verrouillez et étiquetez également tous les dispositifs de déconnexion qui pourraient être actionnés par des personnes hors du contrôle de l’employeur, comme le grand public.

L’exception de l’équipage unique

La loi de sécurité du travail prévoit une exception limitée à l’obligation d’étiquetage si une seule équipe travaille sur les lignes ou l’équipement et si l’employé responsable peut voir et accéder aux dispositifs de déconnexion et en avoir le contrôle exclusif. Mais les travailleurs ne doivent pas s’empresser d’éviter l’étiquetage ; ils ne peuvent pas toujours savoir s’ils sont la seule équipe à travailler.

 

Libération d’une habilitation

La personne qui délivre une habilitation doit être la même que celle qui l’a demandée précédemment, à moins qu’elle n’ait transféré la responsabilité. La première étape consiste à informer toutes les personnes travaillant sous cette autorisation que les travailleurs prévoient de la libérer. Ensuite, il faut s’assurer que tous les membres de l’équipe, ainsi que leurs outils et leur équipement, sont à l’écart des lignes ou de l’équipement. Assurez-vous que l’équipe a retiré toutes les masses de protection qu’elle a installées. Ensuite, signalez vos progrès à l’opérateur du système et libérez le dégagement. Les travailleurs ne peuvent pas retirer les étiquettes tant que vous n’avez pas donné l’autorisation.