voyage sur mesure en Bolivie

Pays enclavé d’Amérique latine, la Bolivie est une contrée réputée pour ses vestiges historiques et ses belles villes. Ce territoire est également connu pour ses parcs nationaux. Ces havres de paix offrent aux amoureux de la nature l’occasion d’admirer la biodiversité remarquable de cette partie du globe. De plus, ils donnent aux estivants la chance de s’évader et de faire de la randonnée.

Le parc Noel Kempff Mercado, un site fascinant de la Bolivie

Le parc national Noel Kempff Mercado est sans conteste une des destinations à visiter en Bolivie. Cette zone protégée, couvrant une surface de 15 234 km², est localisée dans le département de Santa Cruz. Elle est réputée pour ses superbes chutes d’eau telles que Federico Ahlfeld et Arco Iris. Elle compte près de 4 000 variétés de plantes, à l’instar de la Swietenia macrophylla et du Cedrela odorata. En s’aventurant dans cet endroit, les amateurs de birdwatching peuvent photographier divers oiseaux. Parmi les 617 espèces inventoriées dans cette réserve, on peut citer le toucan et le pava de monte. Les globe-trotters ont aussi l’occasion d’observer des mammifères comme le puma et le cerf des marais. Par ailleurs, une escapade dans ce parc est une opportunité pour les adeptes d’herpétologie de voir divers reptiles et amphibiens. À titre d’information, ce lieu doit son nom à un naturaliste assassiné en 1986.

Le parc d’Amboró, un paradis écologique intrigant de la Bolivie


Amboró est un des parcs nationaux à ne pas rater dans cette partie de l’Amérique latine. Ce havre de paix, s’étendant sur 6 376 km², se trouve à l’ouest du département de Santa Cruz. Elle a été créée en 1984 pour préserver une faune extrêmement riche. En explorant ce site lors d’un voyage sur mesure en Bolivie, les safaristes peuvent observer plusieurs mammifères. Parmi les espèces enregistrées dans cet endroit, on peut citer le singe araignée, le fourmilier et l’ours à lunette. Les amateurs d’herpétologie ont également l’occasion d’admirer des reptiles comme le caïman yacaré et le grand anaconda. En outre, une échappée dans cette réserve est une opportunité pour les passionnés d’ornithologie de photographier divers oiseaux. À noter que ce parc possède l’une des plus importantes concentrations d’espèces aviaires de la planète. Pour information, cette zone protégée dispose de points d’observation offrant une vue imprenable sur Amboró.

Le parc de Sajama, une réserve aux mille merveilles de la Bolivie

Un voyage de découverte en Bolivie serait incomplet sans un détour au parc national Sajama. Ce site, s’étendant sur 1 002 km², est localisé dans le nord-est du département d’Oruro. Il est considéré comme la première et la plus ancienne réserve de cette partie de l’Amérique du Sud. En s’aventurant dans ce havre de paix, les amateurs de birdwatching peuvent photographier divers oiseaux. Parmi les 71 espèces enregistrées dans cet endroit, on peut noter le nandou de Darwin et la parina grande. Les globe-trotters ont également la chance d’observer des mammifères comme le tatou des Andes, la vigogne et le titi. Outre la faune, une escapade dans e parc est une occasion de gravir le Nevado Sajama. Cette formation géologique de 6 542 m d’altitude est le plus haut volcan dans cette aire protégée. Son ascension se fait en 3 jours environ et nécessite des matériels d’escalade.